Comment rédiger un bon business Plan

Le business plan est un document très important pour pouvoir présenter votre projet à des investisseurs ou à des banques. Il vous permet de mieux comprendre votre entreprise. Pour cela, vous avez besoin d’une structure adaptée pour mieux développer votre projet commerciale.  Voici une manière de l’organiser. 

Résumé analytique 

Le résumé analytique résume les informations que contiendra votre business plan permettant de détailler l’idée que vous offrez. Il présente une étude de votre marché, une description et un plan financier de votre projet. Un business plan permet d’attirer des investisseurs si celui-ci est bien développer. Pour la description de votre plan financier, vous devez faire un bref résumé de ce que votre entreprise propose. Mentionner ce qui la différencie des autres, les besoins auquel elle répond, etc. Il doit être clair, net et précis. Vous devez savoir le présenter oralement en quelques minutes. Pour l’analyse de votre marché, vous devez bien connaitre le secteur de votre activité, ainsi que le public que vous souhaitez cibler. Cette partie doit être bien détaillé afin de convaincre vos investisseurs. Cette tâche ne doit pas faire plus d’une page. Ce dernier figurera au tout début de votre Business Plan. 

Produit ou service 

Le but d’une entreprise est de créer un besoin pour ses clients. Par conséquent, la chose logique est que la première partie de votre plan soit la description de votre produit ou service. Beaucoup de gens se limitent à présenter leur idée d’entreprise, en supposant qu’elle réponde à un besoin. Alors qu’il est plus intéressant de l’évoquer en fonction du client et de trouver la solution à son problème.

Gestion des équipes humaines et du personnel 

Un investisseur ne fait pas confiance facilement à un projet. Et il en va de même pour le banquier, bien que dans ce cas la confiance joue un rôle mineur, et demande généralement des garanties plus spécifiques. Dans cette partie, on parle de profils personnels, de répartition des tâches, etc. Faites appel à certaines personnes pour mener à bien ce projet. Il peut être intéressant de mettre un organigramme . 

Analyse du marché 

Entreprendre, c’est rivaliser. Votre projet se situe au sein d’un marché, et bien évidemment, l’analyse de ce marché est un élément important dans la structuration du business plan. Vous devrez rechercher des données pertinentes sur votre secteur d’activité, notamment les tendances de consommation, et bien sûr faire une analyse de vos clients et de vos concurrents. 

Trop d’entrepreneurs pensent pouvoir vendre à tout le monde. En effet, de nombreuses entreprises peuvent avoir des clients très différents et répondre aux besoins de plusieurs consommateurs. Mais en réalité, il y a toujours un segment de clientèle au centre de votre stratégie. Ce sont eux les plus intéressés par le projet que vous allez développer pour résoudre leur problème. Et ils seront le noyau de votre clientèle. 

Vos concurrents ont également une solution pour résoudre le problème, même s’ils l’ont probablement posé d’une manière différente. Vous devez analyser vos principaux concurrents, en regardant leurs avantages et inconvénients par rapport à votre projet. 

Détaillez vos moyens 

Il ne suffit pas de dire ce que vous allez vendre, il faut expliquer un peu mieux quelle sera la stratégie que vous adopterez, et les moyens financiers de la mettre en œuvre. Cela vous amènera en particulier à parler de financement, de l’emplacement de l’entreprise si vous trouvez cela  important pour le fonctionnement de l’entreprise. 

Cette partie peut également inclure des considérations juridiques et réglementaires, avec leurs conséquences sur votre entreprise. 

Plan financier 

Vous devez travailler sur les projections économiques de votre entreprise. Cela implique notamment de faire une estimation des ventes. C’est un exercice délicat, et la partie la plus discutable du business plan, mais si vous le faites sur la base de données vérifiées et raisonnées, vous pouvez vous rapprocher d’une vision réelle de ce que pourraient être les ventes de votre entreprise au cas où les choses seraient difficiles. 

Répertoriez toutes les dépenses et tous les coûts. N’oubliez rien. Il y a presque toujours des dépenses que vous n’aviez pas pris en compte et qui peuvent avoir beaucoup d’impact.

Avec ces données, vous pouvez préparer les moyens financiers de votre entreprise, notamment le compte de résultat prévisionnel, à partir duquel vous pouvez déterminer l’impasse. C’est le niveau de vente nécessaire pour commencer à gagner de l’argent. Il est important de le savoir et de voir dans vos prévisions quand cela se produira. Notamment l‘évolution de la trésorerie. Trop de projets intéressants échouent simplement parce qu’ils n’ont pas planifié leurs besoins de liquidités. L’élaboration d’un organigramme des flux financiers vous permettra de mieux comprendre le montant de financement dont vous aurez besoin à court terme, au-delà du paiement de l’investissement initial. Il est également utilisé pour calculer le retour sur investissement. 

Les soldes des retraites. Ils sont moins intéressants que les deux éléments précédents, même si connaître l’évolution du patrimoine de l’entreprise est quelque chose d’important. 

La matrice SWOT 

Il s’agit d’analyser les forces et les faiblesses donc les facteurs internes de votre projet ainsi que les opportunités et menaces qui sont les facteurs externes de l’entreprise. Il est intéressant pour un investisseur de voir non seulement que vous êtes conscient des aspects positifs et des risques et faiblesses, mais surtout de la façon dont vous prenez des mesures correcte pour atténuer les éléments négatifs.  

Insérer des annexes 

Si vous venez de débuter, le fait d’inclure des aannexes vous permettra d’enrichir votre plan d’affaires et augmentera votre crédibilité d‘entrepreneur. N’hésitez pas à ajouter plus d’informations dans les annexes, à compléter ou à argumenter l’une des données que vous avez mentionnées précédemment. Il peut contenir des études financières plus détaillés, des lettres de recommandation présentant vos qualifications et compétences, ainsi qu’un historique bancaire ou toute autre information qui peut être intéressante mais qui ne serait pas mise dans le document principal pour le garder synthétique et facile à lire.  

Leave A Reply

Your email address will not be published.